La valériane : des vertues connues depuis l'Antiquité

La valériane : des vertues connues depuis l'Antiquité

La croyance populaire associait des vertus magiques à l'herbe à chat. Certains en faisaient usage comme philtre d'amour. Hippocrate la recommandait déjà aux insomniaques. Ses effets relaxants étaient connus chez les Romains du temps de Pline l'Ancien. Les bienfaits de Valeriana officinalis, déjà bien exploités par les civilisations antiques, sont toujours à l'ordre du jour.

Une plante calmante avant tout

Si la valériane reste appréciée de nos contemporains, c'est surtout pour ses propriétés légèrement sédatives. C'est cette même vertu qui poussait les ancêtres de la pharmacologie comme Dioscoride à la prescrire contre l'hystérie, ou bien l'épilepsie.

D'autres manifestations pathologiques comme l'arythmie cardiaque et les palpitations s'atténuent par ce même effet. Celle qu'on appelle également « herbe de Saint Georges » a, de tout temps, été connue comme somnifère et tranquillisant.

Son avantage, par rapport aux molécules chimiques ayant la même portée, vient du fait qu'elle ne prédispose pas à l'accoutumance. Et pour le sommeil, en particulier, elle influe grandement sur la qualité de celui-ci. On dort plus longtemps, en s'endormant plus facilement.

Un antispasmodique naturel

La valériane se révèle également efficace contre divers types d'inconforts liés aux spasmes. Cela inclut les douleurs menstruelles, pour lesquelles on l'utilise depuis bien longtemps. Ce qui est à l'origine de son autre appellation d' « herbe à la menstrue ».

Diverses crampes intestinales ainsi que certaines douleurs musculaires spastiques répondent aussi favorablement à son utilisation. La plante est, en outre, indiquée pour soulager les sujets souffrant de certaines formes de névralgies.

De quelle façon utiliser la plante ?

Il existe au moins 3 façons de tirer profit des bienfaits de cette plante :

  • l'extrait normalisé qui contiendra alors un minimum de 1% de valtrates et 0,8% d'acide valérique. Trois prises par jour correspondant à 250 à 400 mg d'extrait sont recommandées ;
  • la teinture : selon les symptômes, on s'autorisera jusqu'à 5 prises de 1 à 3 ml dans la journée, ou une dose unique de 4 à 6 ml une demi-heure avant le coucher, s'il s'agit de troubles du sommeil ;
  • la racine séchée à infuser.

Certaines personnes mettent de l'infusion de racines séchées dans l'eau de leur bain. Il faudra 2 litres d'eau bouillante et 100 g de racine pour préparer l'extrait qu'on rajoute à l'eau de la baignoire.

Où en trouver ?

On peut acheter différentes formes de valériane sur Pharmasimple. Cette parapharmacie en ligne commercialise effectivement des comprimés, gélules ou sirops formulés avec les principes actifs de la plante.

A-vogel Dormeasan hot drink sirop 100 ml est une formule naturelle contenant, en outre, de la citronnelle et de la passiflore. Le produit convient aux enfants, dès 6 ans, et s'adresse aux personnes ayant des problèmes d'endormissement.

Chez Pharmasimple, on peut encore se procurer 34-s valeriana xxi caps 30. Dans ce produit, la marque Soria Natural décline la plante sous forme de gélules pour prise orale.

Une à 2 gélules par jour sont recommandées selon les symptômes. Le fabricant a prévu l'usage dans le cadre des troubles liés à la ménopause, le stress, l'angoisse et l'insomnie.